Le projet urbain

Tout l’enjeu du projet urbain de Gerland est de proposer des orientations d’aménagement qui vont fédérer les sous secteurs dans un tissu urbain en partie constitué. C’est là la vraie complexité du travail des urbanistes: comment agir dans un tissu construit, avec une histoire ancienne, industrielle, des habitants impliqués et attachés à leur quartier, des bâtis existants, aux formes architecturales très connotées selon les époques de construction.

 

Affirmation des grands axes du projet urbain

  • En 2002, le projet urbain élaboré par l’équipe d’urbaniste-paysagiste François Grether et Michel Desvignes propose quatre orientations majeures :
  1.  le développement de la trame viaire pour mieux relier les différents secteurs de Gerland et permettre l’urbanisation des anciennes grandes emprises industrielles
  2.  l’affirmation d’une trame verte à l’échelle de Gerland, pour créer à terme des espaces d’agrément, des cheminements paysagers, pour ouvrir le quartier en relation avec le Rhône et ses berges
  3.  le renforcement des lieux de vie locale afin de conforter les différents pôles de commerces et de services existants
  4.  l’aménagement à terme de liens avec le quartier de la Confluence, le Nord du 7ème arrondissement
  •   En 2009, Désignation de la nouvelle équipe d’architecte-urbaniste de Gerland (Paris/Marguerit) et  engagement  des réflexions sur l’évolution du plan à l’échelle du grand territoire (700 ha) et sur les secteurs à enjeux (secteurs Girondins et Pavillons/Fontenay), en intégrant les dimensions économiques, académiques en lien avec le Biopôle et le Plan Campus « Charles Mérieux ».
  • En 2012, désignation d’un nouveau groupement autour du mandataire Alain Marguerit. L’enjeu est de finaliser le plan stratégique à l’échelle de Gerland avec une réflexion « différenciante » selon 3 secteurs : la frange ouest (lien entre Ville/Rhône/Parcs), un faisceau Est en affirmant une dimension économique, enfin un cœur à Gerland, le lieu des quartiers à vivre. Cette réflexion s’articule autour de 7 thématiques : les formes urbaines, la trame verte/trame bleue, les mobilités, les usages, les commerces et les espaces publics.

 

Trois ambitions majeures animent l’action publique 

 

1. Faire rimer développement urbain avec qualité des aménagements paysagers, des projets architecturaux et accessibilité optimale dans un objectif de mieux vivre la ville

Les opportunités de redessiner ce quartier de ville se sont accompagnées d’une volonté d’inscrire les aménagements paysagers et les projets architecturaux dans une démarche de développement durable.

Le secteur Bon Lait est ainsi la vitrine de ce nouvel urbanisme « durable », qui s’inscrit dans une véritable trame verte prolongeant le parc de Gerland et le parc des berges, irriguant l’ensemble du quartier de voies douces paysagées et d’espaces verts avec notamment une des séquences de l’Allée Fontenay. Un cahier des charges rigoureux a été établi afin que l’espace construit réponde aux exigences de haute qualité environnementale.

Directement connecté aux  autoroutes A7/A6 et au boulevard périphérique, à 10 minutes du centre de Lyon, de la gare TGV et du quartier d’affaires de la Part Dieu (par le métro B), Lyon-Gerland offre une excellente accessibilité et un haut niveau de services.

La Gare Jean Macé ouverte fin 2009 permet aux utilisateurs un accès facilité aux différents quartiers de la ville en en permettant aux voyageurs de passer du train régional au tramway (ligne T2), au métro (ligne B) ou au réseau de bus..

Les prolongements de la ligne B du métro au sud de Lyon jusqu’à Oullins (mise en service prévue fin 2013) et celle de la ligne de tramway T1 depuis Confluence, en interconnexion avec la ligne B du métro à la station Debourg (mise en service début 2014) participeront à améliorer l’accessibilité du quartier.

 

2. Constituer de véritables centralités de quartier avec une polarité commerciale de proximité

Pôle d’excellence en matière universitaire et scientifique, Gerland devient également peu à peu un pôle d’excellence en matière d’équilibre des fonctions et de qualité de vie. Les réserves foncières existantes ont en effet permis d’envisager ce quartier comme un véritable cœur de ville, avec des espaces à  vivre, des espaces sportifs et culturels (plaine des jeux, stade de Gerland, Halle Tony Garnier), des activités commerciales et tertiaires, des services de proximité, un réseau de transports en commun efficace, une place pour les modes de déplacements doux, des logements soignés, accompagnés par une importante présence de la nature dans ce tissu urbain.

La mixité est ainsi favorisée sur tout le territoire afin de préserver le mélange des fonctions qui caractérise le quartier. Il en est de même pour la mixité des opérations de logements qui doivent toutes proposer des produits locatifs sociaux offrant aux habitants de véritables parcours résidentiels sur le quartier. La création d’équipements publics accompagne ce mouvement avec l’installation de nouvelles crèches, des jardins publics, bientôt d’une nouvelle bibliothèque …Le projet global de développement mis en œuvre sur Gerland confirme l’attrait du quartier tant dans ses fonctions résidentielles, qu’économiques et urbaines.

 

3. Renforcer le Biopôle le long du boulevard scientifique pour faire de Gerland un campus d’innovation technologique à visée biomédicale d’excellence mondiale

Le plan stratégique du quartier de Gerland participe du renforcementde l’excellence scientifique et universitaire de ce territoire. Épicentre du pôle de compétitivité mondial en infectiologie Lyonbiopôle , le quartier de Gerland regroupe des leaders mondiaux en santé humaine et animale, de nombreuses PME ainsi que plusieurs centres de recherche et d’enseignement supérieur.  Dans cet environnement extrêmement stimulant, les jeunes entreprises innovantes trouvent un terreau particulièrement fertile à leur développement. De grands projets d’avenir vont procurer aux disciplines présentes à Gerland de nouveaux moyens de conduire des recherches de qualité en interaction forte avec les Biosciences.

Plaquette du territoire

Mentions légales - Plan du site

Un site de la Métropole de Lyon